16 janvier 2008

Tongariro mon amour !

Hello !

Non c'est pas le nom de mon nouveau copain kiwi, désolée (d'ailleurs ça sonne plutôt italien comme nom).
Le Tongariro, c'est un volcan, c'est peut-être pour ça qu'il l'ont appelé comme ça : il est "chaud comme un Italien" (rire). Désolée...

Donc comme on aime marcher et voir des beaux paysages, nous avons été tentés par le Tongariro Crossing qui est une marche d'une journée à travers plusieurs volcans endormis (je dis bien endormis et pas éteints : ils sont toujours en activité, l'un d'eux est entré en éruption pas moins récemment qu'en septembre dernier...), réputée pour être la plus belle marche d'une journée de Nouvelle Zélande... Et je crois bien que c'est effectivement la plus belle marche d'une journée que j'ai faite en Nouvelle Zélande... Mais il faut aussi savoir que pour que cette marche soit si belle, il faut que le soleil soit au rendez-vous... Sinon, on ne peut admirer que les nuages... pendant 9h... C'est pourquoi certains locaux n'ont pas voulu nous accompagner malgré toute l'énergie que j'ai dépensé pour en faire changer d'avis plus d'un...
Mais comme nous avions décidé qu'en Nouvelle Zélande, on ne voulait que du soleil lors de nos périples, encore une fois, nous n'avons pas été déçus ; et les intrépides qui nous on accompagnés non plus! Pour l'un d'eux, c'était le 6ème Tongriro Crossing, pour l'autre, c'était le plus ensoleillé en tous cas !

Et comme vraiment on avait décidé d'avoir de la chance, on est partis la veille pour faire une petite marche avec la lumière du coucher de soleil...

Derrière nous :
sunset0

devant...

sunset

Nous voilà donc partis de bon matin pour une journée de folie !

matin

Ca monte !

finmontee

Et comme on n'en a jamais assez de monter et qu'on aime aller tout tout en haut, on décide de se rajouter 2h de marche pour monter jusqu'au cratère... Malgré les panneaux de "warning" mettant en garde les grimpeurs : 'Attention, il est fortement déconseillé d'entrer dans le cratère en raison de  récentes activités sismique, blablabla.' Même pas peur...
Mais en fait on regrette vite d'avoir pris cette décision à la con : Mais au fait, qu'est ce qu'on avait besoin de monter tout là haut ? C'était très joli d'en bas... : la montée est presque IMPOSSIBLE. C'est du terrain volcanique bien-sûr qui s'apparente à une gravière géante qui couvre TOUT le volcan. Donc tu fais un pas en avant et tu glisses 2 pas en arrière ! J'entends déjà le paysan breton me dire "mais mathématiquement, c'est pas possible : ça voudrait dire que tu descends!" Oui ok, c'est peut-être pas exactement comme ça que ça se passe mais c'est une expression pour essayer de montrer que c'était TRES DUR !! (En vrai, tu dois faire l'équivalant de 2 pas en avant et un pas en arrière...). Et c'est vraiment très pentu !

montee

Pauvre Frodo ! Ca a pas dû être facile de monter son anneau jusque là haut (notons ici qu'en Anglais, anneau "ring" veut aussi dire trou du cul... Hreum pardon, je sais pas ce que j'ai aujourd'hui avec les blagues à la con). Oui parce que c'est le volcan du Seigneur des Anneaux ! C'est pas un peu la classe ça ? Tu peux fermer les yeux pendant la monté et imaginer que Orlando Bloom va venir et t'emmener en haut du volcan sur son beau cheval blanc ! Bon ça marche pas, quand tu ouvres les yeux y a personne pour te secourir et heureusement car tu te rends compte que tu dégoulines de transpiration dégueulasse donc tu pries pour qu'Orlando Bloom ne vienne surtout pas !

Mais encore une fois, arrivé en haut, ton effort est amplement récompensé !

sight

Sur cette photo prise du haut d'un cratère, on peut voir au moins 4 cratère (oui ça saute pas haut yeux mais si on se concentre...) : le "Southern Crater" en gros en bas à gauche (on voit le chemin qu'on a pris après et qui le traverse), le "Red Crater" au milieu, un autre derrière le red crater et un lac bleu en haut au milieu d'un ancien cratère.
Et quand on se retourne, on voit un autre volcan : le Mont Ruapehu (celui sur lequel on a fait du ski en septembre, oui, la neige a bien fondu depuis).

ruapehu

On peut aussi voir un autre lac volcanique une demi seconde avant qu'il soit caché par les nuages. En gros, tu te rends compte que tu es COMPLETEMENT ENCERCLE par des volcans en activité ! Et que en plus tu es sur le bord d'un cratère...

crater

(Et oui, Xavier en encore là ! Il a pris un WE de repos... pour venir marcher toute la journée.)
Et là le professionnel du Tongariro Crossing te fait remarquer : "Regarde ! On peut encore voir la trace de l'éruption de septembre sur le Ruapehu ! C'est super ! " A wouais c'est SUPER GENIAL ! "Bon, on descend maintenant ! On est pas d'ici hein comme on dit chez nous ! Et on a encore du chemin !" En vrai, ça craint vraiment rien. Mais quand même, c'est un peu impressionnant tous ces volcans... Surtout quand Xavier a eu le SUPER BONNE idée de te faire regarder le "Pic de Dante" avant..

La descente est BEAUCOUP PLUS DROLE que la montée : 20 minutes des ski dans le gravière géante (et une dizaine de chutes...) alors que tu as monté pendant 1 heure et demi...

descente

Après toutes ces émotions, la marche paraît plutôt facile ! Tellement facile qu'on la fait en 2h de moins que la moyenne... Mais tellement belle !!

emeraldlake0

emeraldlake4

emeraldlake2

emeraldlake1

emeraldlake3

hotsprings

ptitcascade

Et voilà, encore une fois, on en a pris plein la vue ! Et plein la peau en ce qui me concerne car j'ai eu la mauvaise idée de défier le soleil néo-zélandais en ne mettant de la crème solaire qu'un fois toutes les heures... Résultat, la peau de mon cou est en train de devenir noire et de se décomposer... Petit "souvenir" de la Nouvelle Zélande...

J'en finirai donc là pour aujourd'hui. A suivre, sûrement des sensations fortes car certaines personnes ont réussi à me faire dire que je ferai quelque chose ce WE... Genre "Quoi ? Tu pars dans 2 semaines ? You' not gonna leave New Zealand without doing it ! Blablabla..." Apparemment l'une ce ces personnes a dû se montrer particulièrement convaincant car je me suis entendue lui dire, en commençant déjà à le REGRETTER... "Ok, si tu le fais, je le fais." Et lui d'enchaîner : "Great! Let's do it next WE!" But... I mean... I didn't mean... O shit!! What did I say? O shit shit shit!!

Posté par boutille à 06:13 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Tongariro mon amour !

    s'il le faut !

    Je devais sentir que la crossing balade allait succiter des commentaires zet photos exceptinnels.
    Bon, pour etre bref, ça va faire un paquet d'évenements à arroser quand tu vas venir nous voir " en passant "

    Posté par papa jean claude, 18 janvier 2008 à 08:22 | | Répondre
  • Mathématiquement, c'est possible !

    Comment monter (là-haut pour être précis) en faisant un pas en avant, deux pas en arrière ?
    Facile ! Suffit de monter en marche arrière...+

    Sinon, c'était une superbe ballade. Merci de nous l'avoir fait partager.

    Posté par Paysan breton, 18 janvier 2008 à 21:54 | | Répondre
  • quelles belles photos

    Bon, on bave devant notre écran. Il va y avoir une belle projection photo en perspective à ton retour. C'est bientôt là. On est tous content.
    Que vas-tu donc faire le we prochain ? On attend des nouvelles.
    GROS BISOUS

    Posté par max et maman, 19 janvier 2008 à 13:01 | | Répondre
  • bravo!

    bravo pour le compteur bout'!! et puis aussi merci pour cet article qui me donne encore plus envie de me tirer une balle, ici, dans mon bureau, où j'ai quand même une vue imprenable sur le bois de vincennes...on fait avec ce qu'on a!
    rdv le 9 février!
    bizous

    Posté par mouille, 21 janvier 2008 à 16:09 | | Répondre
  • Encore plus beau ?

    A voir les photos je suis pas sûre d'être dans un pays encore plus beau que toi, quoi que moi j'ai tout à découvrir dans ce pays.
    Mais franchement la NZ ça fait envie.
    Profite des derniers jours.
    Gros bisous frangine !

    Posté par Barbara, 24 janvier 2008 à 01:08 | | Répondre
Nouveau commentaire